Les États-Unis pressent les acteurs haïtiens vers un accord politique

Il est prévu qu’en mars 2020 qu’environ 4.6 millions d’haïtiens seront en situation d’urgence alimentaire. Alors, la crise sévissant en Haïti n’est pas sans conséquences sur le devenir de la situation économique et alimentaire du pays. Pour venir en aide à Haïti, les États-Unis posent sa condition sine qua non.

Dans un message publié sur Twitter, ce mercredi 15 janvier 2020, l’ambassade américaine a établi que « Tant qu’un accord politique n’aura pas été trouvé et tant que la situation sécuritaire ne se sera pas améliorée, les haïtiens ne pourront pas bénéficier pleinement des programmes de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID). »

Ainsi, les agissements des acteurs politiques sont aussi pris en compte et sont décisifs pour qu’Haïti puisse bénéficier d’un poignet de main en provenance d’Oncle Sam. « Les acteurs politiques haïtiens détiennent la clé de l’avenir d’Haïti. », selon le gouvernement américain qui demande qu’ils agissent maintenant.

Une note qui attire l’attention de plus d’un et qui provoque de multiples réactions. Certains pensent que les acteurs politiques haïtiens doivent se plier aux recommandations des États-Unis, d’autres estiment que l’aide de l’USAID ne constitue absolument rien pouvant participer à l’amélioration des conditions de vie des Haïtiens, si oui une forme de saupoudrage pour cacher le vrai problème que connaît le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker