Les États-Unis imposeront des restrictions sur les visas accordés aux femmes enceintes

L’administration Trump sort de nouvelles restrictions visant à restreindre le visa de tourisme aux femmes enceintes étrangères qui se rendent souvent aux États-Unis pour enfanter afin que leurs enfants puissent avoir la nationalité américaine.

Le département d’État prévoit de publier les règles ce jeudi 23 janvier 2020, selon ce qu’ont dévoilé deux responsables qui sont au courant de ce plan à l’Associated Press sous couvert d’anonymat.

En effet, après L’adoption de ces règles, il serait difficile pour une femme enceinte de voyager avec un visa touristique aux États-unis. Autrement, elle devrait convaincre l’agent consulaire qu’elle a une autre raison légitime de fouler le sol américain.

Le gouvernement américain via le président Trump veut apporter des changements en profondeur sur les règles d’immigration aux États-Unis. Cependant, le locataire de la maison blanche a été particulièrement tourmenté par la question de la citoyenneté du droit d’aînesse selon laquelle toute personne née aux États-Unis est considérée comme un citoyen américain, en vertu de la Constitution. Il s’est insurgé contre la pratique et a menacé d’y mettre fin.

La réglementation des visas de tourisme pour les femmes enceintes est un moyen de résoudre le problème, mais cela soulève des questions sur la manière dont les agents détermineraient si une femme est enceinte ou non, est-ce qu’elle pourrait être refusée par les agents de l’immigration qui soupçonnent qu’elle pourrait être enceinte en la regardant.

À l’heure actuelle, les agents consulaires ne sont pas autorisés à demander, lors des entretiens de visas, si une femme est enceinte ou s’il a l’intention de le devenir. En revenche, ils devraient déterminer si un demandeur de visa viendrait aux États-Unis principalement pour accoucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker