Nouveau rebondissement dans l’affaire de Petro Caribe, la décharge accordée à Sophia Martelly contestée

Dans une note signée par Me André Michel dont une copie a été acheminée à rédaction de TripFoumi Enfo, la décharge accordée à l’ex première dame de la République Sophia Saint-Rémy Martelly est officiellement contestée par devant la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif ce jeudi 23 janvier 2020.

Le citoyen Johnson Colin, le premier plaignant dans le cadre du dossier PETROCARIBE, a adressé ce jeudi 23 janvier 2020 une requête par devant la Cour Supérieure des comptes et du Contentieux Administratif pour solliciter l’annulation de la décharge qui a été accordée par la Cour des Comptes à Mme Sophia Martelly en date du 30 novembre 2015. Mme Martelly avait induit la Cour en erreur en soumettant à son appréciation des faits relatifs à une infirme partie de sa gestion alors que les nombreux programmes sociaux (Ti manman cheri, Ede Pèp, Kore etidyan, kore peyizan, Panye solidarite, kore fanm lakay) n’ont pas été pris en compte par la Composition de la Cour qui avait octroyé cette décharge.

Compte tenu du fait que la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif, dans la deuxième partie de son Rapport sur la dilapidation du Fonds PETROCARIBE, a révélé que la gestion des programmes sociaux ( Ede Pèp, Ti manman cheri, Kore peyizan, Kore Etidyan) a été une vaste opération de corruption et de détournement de fonds Publics , le Citoyen Johnson Colin a exercé un recours en révision contre la décharge de Mme Sofia Martelly qui avait la charge de la gestion de ces programmes.

Il faut toutefois rappeler que ces différents programmes sociaux ont été financés à partir du Fonds PETROCARIBE.

André Michel, Avocat

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker