Claudy Gassant éjecté à la tête de l’ULCC, Jean Michel Lapin explique

Dans une entrevue accordée au journal Le Nouvelliste en date du 22 janvier 2020, le Premier Ministre Jean Michel Lapin a précisé les raisons du limogeage de Me Claudy Gassant à la tête de l’ULCC. L’ancien commissaire de Port-au-Prince est éjecté à la tête de l’ULCC en vue de mettre fin à la bataille institutionnelle entre le parquet et l’ULCC, a confié le chef du gouvernement .

Le numéro un de la primature dit prendre cette décision de concert avec le président Jovenel Moïse en vue de mettre fin à un conflit qui existe entre deux institutions qui devraient pourtant travailler en parfaite harmonie dans la lutte contre la corruption.

Il faut rappeler que Me Claudy Gassant a procédé à l’arrestation à deux reprises du diplomate haitiano-dominicain Kerby Alcante Desormeaux, accusé de faux et usage de faux, puis libéré pendant ces deux fois par le chef actuel du Parquet de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant.

Soulignons également que Me Claudy Gassant est arrivé à la tête de cette institution le 29 novembre 2019 et remplacé moins de deux mois plus tard par Rockfeller Vincent par un arrêté présidentiel daté du mercredi 22 janvier 2020. Il a été nommé à la tête de la prestigieuse institution qu’est l’ULCC alors qu »il eut pris des positions tranchantes à l »encontre du Président de la République l’ayant traité de corrompu et d’inculpé dans une affaire de blanchiment des avoirs.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker