Le gouvernement haïtien envisage d’augmenter le prix du carburant

Ce sujet fâcheux qui a déjà provoqué des malaises au sein de la société haïtienne refait surface. L’essence à la pompe reprend sa place dans le débat où le gouvernement étudie toutes les possibilités afin d’augmenter le prix dans les jours qui viennent. Intervenant sur les ondes de la Radio Métropole, le premier ministre démissionnaire, Jean Michel Lapin, déclare que cette affaire sera gérée par le prochain gouvernement.

D’après le chef du gouvernement, l’État ne peut pas continuer à subventionner le carburant, car il aura besoin de quoi pour investir et faciliter l’accès aux services sociaux de base. « Pour chaque commande de produits pétroliers, l’État doit décaisser environ 30 millions de dollars ».

Ce problème qui fait couler beaucoup d’encre et de salive sera amplement abordé entre tous les secteurs après un large consensus, dit M. Lapin qui souhaite qu’un accord soit bientôt trouvé entre les acteurs pour que cette décision soit prise sans qu’il y ait trait de politique.

Pendant que le gouvernement cherche à esquiver la possibilité pour qu’une émeute pareille à celle du 6,7 juillet ne fragilise la situation, il manie plusieurs stratégies devant lui permettre d’aboutir à l’objectif.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker