Des policiers menacent de boycotter le carnaval

Des agents de la police nationale d’Haïti, regroupés au sein d’un syndicat dans cette institution, menacent de boycotter le carnaval si leurs revendications ne sont pas satisfaites. « Nous allons jusqu’au bout pour que le haut commandement de la police nationale puisse répondre à nos revendications » clament ses policiers.

La création de ce syndicat au sein de la PNH étant encore un sujet à controverse, ses membres ont été réunis ce mardi 28 janvier 2020 à Iguana Café Canapé vert pour discuter sur les meilleurs moyens à faire valoir leur revendication et planifier, en ce sens, une marche pacifique prévue pour le 17 février prochain. Malheureusement, cette rencontre allait être interrompue à cause de l’intruision des agents de la direction centrale de la police judiciare, sous l’ordre du directeur général Normil Rameau dans l’objectif de procéder à leur arrestation, a rapporté l’un des policiers protestaires.

En effet, les instigateurs de cette association syndycale, qualifient d’intimidation la réaction du haut commandement de la police. Mais les protestataires ne comptent pas faire marche arrière. « si rien n’est fait pour améliorer nos conditions de travail, nous allons refuser de sécuriser le carnaval » déclarent-ils.

A souligner que les initiateurs de ce mouvement avaient déjà organisé deux journées de manifestation au cours de l’année 2019, pour exiger de meilleurs traitements dans l’exercice de leur fonction. Autant juste que soient ses revendications, le SPNH a pris naissance dans un contexte particulier: l’obligation des policiers de protéger les vies et les biens des citoyens, sans état d’âme et la polarisation du débat socio-politique par la conjoncture du mouvement “Lock Down ». Ces policiers se disent déterminés de continuer leur combat.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker