Les États-Unis se réjouissent de l’entrée d’Haïti dans le Groupe de Lima

Les États-Unis applaudissent la rentrée d’Haïti dans le groupe de Lima. C’est une position exprimée par le Sous-Secrétaire d’État pour les affaires de l’Hémisphère Ouest, Michael G. Kozak, le 28 janvier 2020.

Le Sous-Secrétaire d’Etat responsable du Bureau des affaires Hémisphériques, Michael G. Kozak, a exprimé le mercredi 29 janvier 2020, sa grande satisfaction par rapport au positionnement du gouvernement haïtien au côté des détracteurs du régime de Maduro au Venezuela.

« Nous saluons l’entrée d’Haïti dans le Groupe de Lima, rejoignant les autres nations de la région, engagées dans une transition pacifique et démocratique au Venezuela à travers la tenue d’élections présidentielles libres et justes. Grâce à la coopération internationale, nous pouvons rendre la liberté et la prospérité au peuple vénézuélien », a-t-il enthousiasmé sur son compte Twitter.

Haïti a décidé de rejoindre le groupe de Lima dans un souci d’encourager la tenue d’élections libres et démocratiques au Venezuela, dit-on. C’est le ministère péruvien des Affaires étrangères qui a annoncé la nouvelle sur les réseaux sociaux en précisant que « l’inclusion avait été faite à la demande du ministre haïtien des Affaires étrangères, Bocchit Edmond.

À travers cet acte, le gouvernement haïtien prouve qu’il ne se contente plus des résultats obtenus jusqu’alors dans la lutte féroce livrée au gouvernement légitime du Venezuela depuis plusieurs années. À rappeler que le groupe de Lima comprenant près d’une vingtaine de pays de la région a été formé en 2017. Il s’aligne depuis sur les directives de la politique américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker