Victor Benoit pense que la mobilisation n’est pas la seule solution à la crise du pays

L’ancien Ministre des Affaires Sociales, Victor Benoit pense que la mobilisation n’est pas l’unique voie pour sortir le pays du marasme politique dans lequel il se trouve depuis plusieurs mois. Selon le professeur après trois mois de mobilisation qui jusqu’ici n’a donné le résultat escompté, il faut emprunter la voie de négociation. Il a fait cette déclaration lors d’une cérémonie de remise de certificats pour une trentaine de jeunes ayant participé à une formation organisée par son nouveau Parti politique dénommé Rassemblement Social Democrate pour le Progrès D’Haiti ce vendredi 31 janvier.

Le professeur Benoît estime que le pays va mal, on ne peut pas rester les bras croisés à regarder notre Haïti s’écrouler. Il dit prendre part à la négociation à la Nonciature afin de contribuer à une solution à la crise qui frappe le pays de plein fouet.

Plus loin, le signataire de l’Accord de Mariott dit proposer l’écourtement du mandat du président de la République au cours de ces trois jours de négociation à la Nonciature. Une proposition qui a été rejetée par les proches du président, a déclaré Professeur Benoit.

Selon plusieurs observateurs ces trois jours de discussions à la Nonciature n’aboutiront point à grand chose. Le journaliste et directeur de la Radio Sans Fin, Yvenert Foeshter Joseph minimise cette démarche, d’après le journaliste l’église catholique s’entête à nous mettre l’hostie politique empoisonnée dans la bouche avec des négociations bidons.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker