Des tests anaux humiliants pour détecter les homosexuels en Tanzanie

Selon un rapport accablant publié ce lundi 3 février 2020 par un organisme de droits humains, les autorités Tanzaniennes ont forcé des hommes à subir des tests anaux humiliants pour rechercher des preuves fallacieuses de relations homosexuelles. De plus Human Rights Watch indique que les tests sont une parodie médicale qui peuvent dans certains cas atteindre le niveau de torture.

Un homosexuel qui a été testé séropositif a même été informé dans un hôpital public que » vous avez le sida parce que ces actes ont mis Dieu en colère » indique le rapport.

Par ailleurs, ce rapport décrit ce qu’il appelle une « attaque systématique » contre les personnes LGBT sous le règne du président John Magufuli depuis 2015.

Lorsque les autorités policières ont procédé à l’arrestation des personnes pour l’homosexualité, elles ont parfois ordonné à des médecins d’effectuer des tests humiliants pour recueillir des prétendues preuves de relations homosexuelles.

A rappeler que l’homosexualité est illégale en Tanzanie en vertu d’une loi de l’ère coloniale qui a ensuite été modifiée pour autoriser la réclusion à perpétuité à titre de punition. « Ces examens n’ont aucune base scientifique et constituent une forme de traitement cruel, inhumain et dégradant qui peuvent constituer une torture », a déclaré Human Rights Watch.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker