Le procès opposant Rony Colin à Bob Arnel reporté à la huitaine

Le lundi 3 février 2020, le juge en siège au correctionnel, Absorbe Pierre Louis, a reporté à la huitième l’affaire opposant Rony Colin versus Corriélus Adler dit Bob Arnel. Ce, en raison de l’absence du ministère public.

Le tribunal devra entendre l’affaire le 10 février 2020 prochain. Le juge Absorbe Pierre Louis siégeant en sa qualité de magistrat assis en a décidé ainsi parce qu’il était dans l’incapacité de connaître le cas d’espèce en l’absence du ministère public.

«On nous apprend que c’est ce Bob Anel qui est intervenu au niveau du parquet pour intimer l’ordre aux membres du parquet de ne pas se présenter au tribunal le jour de l’audience. Ce qui lui a donné le temps pour récuser le juge en siège», dénonce Me André Michel, avocat de Rony Colin.

En effet, Corrielus Adler dit Bob Arnel a été cité au correctionnel, le 3 février 2020, pour diffamation et menace de morts au préjudice de la personne de Rony Colin. Cependant, il a récusé le juge chargé de l’affaire compte, dit-il, tenu de ses relations privilégiées avec le requérant.

Intervenant sur la radio Mega, lundi soir 3 février 2020, Rony Colin a jeté toute la responsabilité du vandalisme ayant été perpétré à la mairie de la Croix-des-Bouquets par des gens individus dits à la solde de Bob Arnel. Il se dit déterminé afin d’arriver à l’arrestation de ce dernier.

De son côté, Bob Arnel a nié toute implication dans de tels actes tout en soulevant le caractère politique de son conflit avec le maire. Pour cohoborer ses propos, il a affirmé qu’il est le maître de la commune et sera le remplaçant de Rony Colin à la tête de la mairie en juin prochain par arrêté présidentiel.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker