Le RDNP critique le bilan des trois années du président au pouvoir

Les trois premières années du président Jovenel Moïse restent un échec palpable, selon Eric Jean-Baptiste. Il a critiqué les actions du gouvernement qui ne riment pas avec les besoins du pays. Il a tenu ces propos, le mercredi 5 février 2020, à l’occasion d’une conférence de presse.

Le secrétaire général du Rassemblement des Démocrates Nationaux et Progressistes (RDNP), Eric Jean-Baptiste, a qualifié d’échec total, les trois premières années du président Jovenel Moïse au pouvoir. «Les deux premières années étaient maigre, la troisième année est donc atteinte de la maladie du Kwashiorkor», a-t-il martelé.

Selon Eric Jean-Baptiste, les projets du chef de l’État ne sont pas adaptés à la réalité et aux besoins de la population haïtienne. Ce qui explique, selon lui que le pays va de mal en pis.

Plus loin, le leader du RDNP a expliqué que la prolifération des gangs armés et l’insécurité alimentaire découlent directement de la mauvaise gouvernance de l’équipe au pouvoir.

À rappeler que l’insécurité alimentaire menace plus de 4,1 millions Haïtiens selon les institutions internationales. Les groupes armés n’ont jamais été aussi à l’aise pour opérer dans la capitale. La résurgence du kidnapping en est bien la preuve.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker