La PNH fait le point sur le kidnapping et dénonce des rumeurs

Les informations liées à l’accélération des actes de kidnapping dans la région métropolitaine seraient des rumeurs. Selon le porte-parole de la police nationale d’Haïti, il n’y a pas lieu de s’alarmer; le niveau de kidnapping n’est pas si élevé à en croire les autorités policières.

« Depuis ces deux dernières semaines, il y a de fausses informations qui circulent au sujet de la commune de Delmas concernant les cas de kidnapping. Ces rumeurs sont également propagées sur les réseaux sociaux et sont relayées systématiquement par un média de la capitale. Ce qui alarme l’opinion publique », déclare Michel-Ange Louis Jeune, Porte-parole de l’institution policière.

Questionné sur le nombre de cas recensés, puisqu’à la fin du mois de janvier, il était question de 15 cas, Monsieur Louis Jeune n’était pas en mesure de fournir de chiffres exactes, ni de noms. «Nous n’allons pas rentrer dans cette démarche. Ces dossiers sont très sensibles, il faut les traiter avec discrétion. On peut faire des déclarations et mettre ainsi des victimes en situation difficile. Pour le moment, on n’avance pas de chiffres. Nous le ferons quand nous serons prêts pour le faire», a-t-il déclaré.

En attendant, aucune action constatée en vue de rétablir la confiance et sérénité au sein de la population. Mais, l’institution en annonce des dispositions. «Nous sommes au courant de l’existence du problème. La PNH travaille pour contrer le phénomène. La police prendra toujours les dispositions habituelles qui sont prévues par la loi», rassure le commissaire Michel-Ange Louis Jeune, porte-parole de la police nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker