Où est passé Sony Cabé, le Député de Bainet?

S’il y aurait une remise de trophée à la chambre basse à la fin de cette 50ème législature, Sony Cabé, le Député de la commune de Bainet, devrait être parmi les récompensés. Elu en 2015, ce parlementaire n’a pas visité la commune qu’il représente au parlement depuis 2016. Si pour certains, le Député est est bel et bien là, pour d’autres il a disparu. Nous avons rencontré des citoyens de la commune pour mieux s’informer.

« La dernière visite de Sony Cabé à Bainet remonte à juin 2016, à l’occasion de la Saint-Pierre, fête patronale de la ville », se souvient Chrismyker Bourgouin, natif de la commune. « C’est comme si Bainet n’avait pas de représentant au parlement. Sur les réseaux sociaux, les internautes sont très hostiles par rapport au comportement du parlementaire », informe le chroniqueur sportif, étudiant à la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’Etat d’Haiti.

Selon les témoignages recueillis, l’élection de Sony parait comme le fruit d’un accident, d’une conjoncture politique particulière. En effet, aux législatives d’octobre 2015, deux candidats étaient favoris: François Malherbe (PHTK) et Markel Fréderic (Verite). François Malherbe avait représenté Bainet durant les deux législatures précédentes (48ème et 49ème). Pour les habitants, son bilan n’était pas satisfaisant. Ainsi, la majorité des votants visaient Markel Frederic, un citoyen très connu. Malgré son vouloir d’apporter la vérité, à en croire le nom de son parti, il a été écarté de ces joutes électorales par un carnet.

A la suite de cette exclusion, la population se trouvait dans l’embarras du choix, car François Malherbe et Sony Cabe (KID), les deux candidats les plus populaires, n’inspiraient pas confiance. Finalement la population a tourné le dos à Malherbe, en remplissant massivement les urnes de Sony. C’est ainsi qu’il est arrivé au parlement haïtien. En dehors de cet avantage, il est aussi un puissant homme d’affaire. Ce qui lui a permis d’avoir les moyens économiques nécessaires pour la réalisation de sa campagne électorale.

A la suite de son élection, a-t-on informé, le Député Sony Cabé avait reçu beaucoup de menaces provenant des partisans du candidat perdant. Ce qui aurait contribué grandement à sa disparation aux radars de cette commune vielle de plus de 300 ans. Cependant, un habitant nous confie sous couvert de l’anonymat qu’il fréquente assez souvent la région des Palmes (Léogane, Grand-goâve), mais il refuse de rentrer à Bainet, par peur d’être attaqué physiquement.

Sony n’est pas seulement absent à Bainet. On ne le remarque pas dans les séances turbulentes de la chambre basse. On ne l’entend pas non plus à la radio, encore moins à la télévision. N’avoir pas visité sa commune depuis plus de deux ans, est un record tristement célèbre, selon des habitants.

A partir du deuxième lundi du mois de janvier 2020, Sony ne sera plus le représentant de Bainet au Parlement. Après cette expérience stérile avec la commune, personne ne sait quand il s’y retournera. Pourtant, les problèmes environnementaux, sanitaires, éducatifs, routiers, entre autres, de cette division administrative du Sud’Est ne cessent de s’aggraver. Bainet semble être abonné au malheur. Après les deux mandats insatisfaisants de François Malherbe, les bainetiens estiment qu’ils ont raté encore une fois cette législature, car leur Député est dans la « VAR ».

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker