Le Collectif des Jeunes Suicidaires appuient la marche du 14 février

Dénonçant la montée extraordinaire du banditisme, de l’insécurité dans le centre métropolitain de l’Ouest, le Collectif des Jeunes Suicidaires, composé d’étudiants de l’Université d’État d’Haïti (UEH) apporte son appui à la marche du 14 février 2020 fixé par le Collectif 4 Décembre.

« Dans un contexte politico-socio-économique si controversé, où les dirigeants ne respectent aucun droit menant au bien du peuple, ajouté à cela l’augmentation du taux de criminalité, le Collectif réitère son engagement auprès de la population dans sa noble lutte. », ont écrit les jeunes qui se sont regroupés dans un contexte difficile et qui crient pour que soit née une issue à la crise.

S’en prenant au Porte-parole de la PNH qui niait l’existence du phénomène de Kidnapping, le Collectif en profite pour dresser cinq des problèmes que confrontent les Haïtiens :

  1. Dépravation des gens des quartiers défavorisés ;
  2. Difficulté des commerçants de se rendre au marché ;
  3. Le black-out ;
  4. L’augmentation des prix de produits de premières nécessités ;
  5. Incapacité de la population de vaquer à ses occupations.

C’est en fonction de ces problèmes qu’ils pensent nécessaire de faire front commun avec le Collectif 4 Décembre pour protester contre l’insécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker