Le Coronavirus disparaîtra au cour de la chaleur du mois d’avril, prédit Trump

Le président américain Donald Trump a déclaré ce lundi 10 février 2020, qu’il s’attendait à ce que l’épidémie de coronavirus qui a tué plus de 1000 personnes disparaisse en avril en raison de la chaleur. « Le virus disparaîtra en avril », a-t-il déclaré aux journalistes à la Maison Blanche, ajoutant: « La chaleur, en général, tue ce type de virus ».

L’agent pathogène a déjà infecté plus de 40 000 personnes depuis son apparition en Chine à la fin de l’année dernière, tandis que les États-Unis ont vu 12 cas confirmés de gravité variable miseraient sur la chaleur pour voir disparaître le virus.

Cependant, le pronostic du locataire de la maison blanche est en contradiction avec les hauts responsables américains de la santé qui ont mis en garde contre tout commentaire sur la trajectoire de l’épidémie. « Le problème est, nous ne le savons pas », a déclaré vendredi à la presse Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses.

Par ailleurs, le président américain a déclaré qu’il avait eu une longue conversation avec le président chinois Xi Jinping il y a quelques nuits. « Et toute sorte de prédiction serait mal avisée car nous avons vraiment tant d’inconnues », a-t-il ajouté.

Il a estimé que dans le « meilleur scénario », les Chinois contiendraient l’épidémie et qu’il y aurait un arrêt de sa propagation internationale.

Selon un article publié le 31 janvier 2020 dans la revue médicale britannique The Lancet a averti que, même si l’épidémie commençait à reculer à son épicentre dans la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, en avril, elle pourrait encore se propager à l’échelle mondiale jusqu’au deuxième semestre.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker