Possible augmentation des cas d’assassinat en Haïti

Haïti est livrée à elle-même. Les trois pouvoirs de l’État sont au bord de la ruine. Ils ne peuvent pas, en ce sens, répondre à leur mission, en particulier le pouvoir judiciaire. Résultat, l’insécurité connaît un pic, l’injustice règne, personne pour défendre les victimes.

Tout le monde est donc invité à se défendre. D’ailleurs, des messages incitatifs circulent sur les réseaux sociaux, invitant les gens à se doter de leur propre moyen de défense et à agir contre toute personne qui représente un danger. Armes blanches, armes à feu, bâton, gaz lacrymogènes, tous, des outils qui s’avèrent être plus qu’importants aujourd’hui pour circuler en Haïti et pour lutter contre toute forme d’attaque.

Enlèvement, vol, viol, injures sont les principaux maux auxquels tout le monde est exposé. Ils sont stressés et veulent se défendre sans être attaqués. Ce qui fait qu’une personne, ne représentant aucun danger, peut être victime de n’importe quoi sous base de légitime défense. Nous voilà sur le point d’assister à des actes de barbarie sans précédent, de linchage hors pair, sous le silence aveugle des autorités.

Si rien n’est fait maintenant, demain sera trop tard. On est donc face à deux dilemmes dont chacun sera difficile. On ne peut pas rester les bras croisés en attendant d’être victime d’autant que l’autodéfense, dans un pays si fragile et faible comme la nôtre, risque d’augmenter nos maux. Qu’avons-nous fait pour mériter un tel sort?

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker