4 agents de la PNH dont Yanick révoqués après la marche de ce lundi

Les policiers mènent une lutte pour établir le Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH). Pour faire valoir leur idée, ils ont organisé une marche ce lundi 17 février. Une marche qui a enregistré une altercation entre policiers devant les locaux de l’IGPNH et l’incendie des «stands» en préparation pour le carnaval national. En réponse, sur recommandation de l’Inspection Générale de la Police Nationale d’Haïti (IGPNH), la DGPNH a pris la decision licencier 4 policiers dont un inspecteur.

Ces policiers sont Yanick Joseph, coordonatrice générale du SPNH, Abelson Grosnègre, Mombrun Gédéon, tous trois agent 2 et Jean Elder Lundi, l’inspecteur. Ils sont «repprochés d’avoir porté atteinte à l’honneur de la Police, suscité une révolte et sédition. Après cette mesure administrative qui les expulse des rangs des agents de l’ordre, des poursuites pénales vont être enclenchées contre ces 4 policiers, selon ce que nous a confié un haut gradé de la PNH», rapporte l’agence en ligne Juno7.

Le ministère de la justice et l’inspection générale de la PNH qui coiffent la PNH ont approuvé cette décision. Ces policiers sont donc contraints d’exercer leur métier de policier et ne peuvent, en ce sens, investir aucun espace appartenant à la Police Nationale d’Haïti comme policier.

Jusqu’où va cette lutte? Les policiers vont-ils abandonner ou sont-ils prêts à tenir jusqu’au bout, vu cette repression entamaée par l’IGPNH?

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker