La crise sociopolitique a provoqué près de 3,000 pertes d’emplois dans la sous-traitance, selon l’ADIH

Environ 3,000 pertes d’emplois ont été enregistrées dans le secteur de la sous-traitance en Haïti. Selon l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), ce déficit a été observé en octobre 2019, à cause de la stratégie dite « Pays Lock» ayant paralysé tout le pays.

Le secteur du textile haïtien a accusé un déficit énorme en main-d’œuvre, soit 3,000 pertes d’emplois à cause de la crise sociopolitique , selon un rapport de l’Association des Industries d’Haïti (ADIH).

Le rapport fait état d’une constante augmentation du nombre d’emplois créés dans ce secteur, au cours des trois dernières années. Cependant, le phénomène dit « pays lock » allait basculer une régression alarmante pour l’économie du pays.

Ainsi, le nombre d’emplois dans le secteur de la sous-traitance est passé de 57,153 auparavant, à 54,205 vers la fin du mois d’octobre 2019.

L’AIDH dit constater une légère amélioration à partir du mois de novembre dernier, suite à la reprise des activités. Cette tendance, si elle est maintenue, se révélera bénéfique pour la population haïtienne. Et, surtout que le secteur de la sous-traitance reste le principal pourvoyeur d’emploi en Haïti.

Johnson Mondesir

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker