Dimanche de protestation, la commune de Carrefour n’est pas épargnée

À l’instar de certaines zones de la capitale, la commune de Carrefour est, elle aussi, barricadée ce dimanche après-midi. À l’origine, le mouvement de protestation contre l’organisation du carnaval national et l’insécurité qui fait rage en Haïti.

De Mariani jusqu’à Fontamara 43, en passant par la route des Rails, l’accès est quasi interdit. Pneus enflammés, des voitures dréssées en croix dans la rue, des protestaires en colère, prêts à agir, tels sont les constats de TripFoumi Enfo. Pas de circulation automobile , sinon que des motards qui s’efforcent de passer dans certains coins. La majorité des usagers de cette voie, ne pouvant pas se payer une course à moto, sont contraints de faire la route à pieds. Non loin du viaduc, une rangée de pneus enflammés monte la garde. Absence totale de patrouille policière.

Si on repproche souvent Carrefour d’être une commune passive et festive, le constat de cet après-midi laisse croire que ce n’est pas le cas. Toutefois, il reste à savoir si elle tiendra la mobilisation durant toute la nuit et s’étendra sur la semaine ou si elle sera morte prématurée, dès ce soir.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker