Trending

Le char de Sweet Micky accueilli par une pluie de balles réelles au Cap-Haïtien

Sweet Micky qui, malgré vents et marées voulait créer l’ambiance à la ville du Cap accompagné d’une foule immense a été contraint de rebrousser chemin face à des rafales d’armes automatiques visant directement son char musical.

Des militants de plusieurs groupements et regroupements politiques dont Pitit Dessalines, AAA ont dressé des barricades enflammées durant toute la journée pour protester contre la présence de Sweet Micky dans le carnaval du Cap où ils ont même lancé une opération baptisée “ Operasyon chache cha Sweet Micky” afin de l’incendier. Micky avec sa meringue ‘Ou pa ka bare n’ a utilisé un grand dispositif de sécurité avec des agents des unités spécialisées de la PNH et d’autres agents privés afin de lui faciliter la tâche. Malgré ce dispositif inimaginable, un concert de cartouches a vite fait détaler les carnavaliers ainsi que les musiciens de Sweet Micky qui s’empressaient de se mettre à couvert pour éviter le chaos.

C’était prévisible, mais Martelly voulait quand même affronter les gens du Nord. Est-ce qu’il pourra continuer son parcours ? Des jeunes capois dont Christophiens en marche disent non à la débauche, non à Michel Martelly. Pour certains la présence de l’ancien chef d’état dans le Nord malgré l’annonce de l’annulation du carnaval à Port-au-Prince est une provocation afin de montrer à ses adversaires politiques qu’il a le contrôle de la situation où il se comporte en maître et seigneur.

Aura-t-il un affrontement armé entre les membres de la population capoise et les agents de sécurité de Martelly? Il faut attendre jusqu’à demain pour savoir ce qui va se passer. TripFoumi Enfo a ses yeux rivés sur la ville du roi Christophe.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker