Petite visite de Martissant à Portail-Léogâne, un calme apparent se fait sentir

On est le lundi 24 février 2020, la mobilisation continue dans plusieurs artères de la capitale haïtienne. Pourtant, à Martissant, il est 12:45 PM, tout semble bien aller. En tout cas, c’est le mieux qu’on puisse dire. Aucune tension apparemment, des piétons circulent en toute quiétude. Pas de pneus enflammés ni de barricades. Pas de tirs nourris non plus. Des camionnettes assurent le transport des passagers.

À la 5e avenue Bolosse comme au marché Nirvana (2e avenue Bolosse), les petits commerces sont au rendez-vous tant bien que mal. Des bus et minibus assurant le trajet Rails-Portail et Carrefour-Portail se font remarquer. Au bas de la première avenue Bolosse, à Portail-Léogâne, rien n’a encore changé. Depuis plus de deux semaines, les piétons ont du mal à circuler puisque l’insalubrité est très bien représentée par des piles d’immondices et de l’eau stagnante.

Il faut aussi souligner qu’à la rue de la Réunion, un bus assurant le parcours Gérald Bataille-Portail est remarqué, ainsi qu’un minibus venant de Delmas 65.

Si ces constats restent inchangés, les habitants de Carrefour, Martissant et les avenues Bolosse peuvent, jusque là se rendre à Portail-Léogâne, à la Grand-Rue ou aux abords du Stade Sylvio Cator sans problème.

Parallèlement de l’autre côté de la barre, des policiers protestataires sont encore à travers les rues de la capitale où ils réclament de meilleures conditions de travail et exigent du même coup le départ de Jovenel Moïse.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker