Trending

Jovenel Moïse, incapable de voir plus loin que le bout de son nez

À peine arrivé au pouvoir, Jovenel Moïse choisit Jacques Guy Lafontant comme premier ministre d’Haïti. Jugé incompétent, il a été renvoyé pour se faire remplacer par Jean Henry Céant. Ne pouvant pas composer avec la chambre des Députés, le notaire Céant et son cabinet ministériel ont subi un vote de non confiance. Depuis, le président Moïse ne peut voir plus loin que dans son entourage.

Pour remplacer le notaire, Jovenel Moïse a fait choix de Jean Michel Lapin pour être premier ministre a.i, lui, qui faisait partie du cabinet Céant comme ministre de la Culture et de la Communication. Par la suite, il allait être nommé premier ministre par arrêté présidentiel. Monsieur Lapin qui ne pouvait pas mobiliser sa majorité au parlement, notamment au Sénat, n’a pas pu être ratifié et a remis sa démission. Ce qui a contraint le président de choisir Fritz William Michel comme nouveau premier ministre. Reproché pour des actes de corruption, surfacturation et délit d’initié, M. Michel a connu presque les mêmes sorts que son prédécesseur Jean Michel Lapin. En conséquence, Jean Michel Lapin, premier ministre a.i. et en même temps démissionnaire, garde son statut de «premier ministre».

Plusieurs mois depuis, après de longues vagues de protestations populaires et le renvoi du parlement, Jovenel Moïse continue de diriger en compagnie de son PM a.i. et démissionnaire. Entre-temps, Fritz William Michel continue de jouir certains privilèges, pensant d’ailleurs qu’il est le premier ministre le plus légitime, car une branche du parlement a voté en sa faveur. Ce lundi matin, 2 mars 2020, dans un tweet, le Président annonce avoir fait choix de M. Jouthe Joseph, actuel ministre de l’environnement et ministre a.i. de l’économie et des finances du gouvernement démissionnaire comme nouveau premier ministre.

Invitant le PM Joseph à former un gourvernement d’ouverture et de consensus, Jovenel Moïse montre qu’il ne connaît personne d’autre au pays sinon que ceux faisant partie de son entourage. Voulant monter un gouvernement d’ouverture, le président se ferme dans son petit monde. Il faut souligner que Jouthe Joseph n’aura pas à subir le stress du parlement, vu son dysfonctionnement. Il entrera donc en fonction par décret après la formation de son gouvernement.

À souligner, Fritz William Michel a remis sa démission après la nomination de Jouthe Joseph.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker