Le président nous ment-il une fois de plus?

Très tôt ce lundi matin, la nouvelle s’est rendue public via son compte Twitter. Le président annonce qu’il choisit Joseph Jouthe comme le nouveau premier ministre haïtien. Suivant le message tweeté, Jovenel Moïse laisse croire que ce choix est le résultat «des consultations avec différents secteurs du pays». Serait-ce un mensonge de plus M. le président?

On le connaît pour être un beau parleur. Jovenel Moïse parle de ce qu’il fait, de ce qu’il pense faire, de ce qu’il n’a pas fait et de ce qu’il ne fera jamais. De plus, il a également des conseillers en panne de conseil qui lui vantent toujours aux médias, à l’idée de le faire passer comme un «papa bon kè», travaillant pour le bien-être de la population haïtienne. Se basant sur leur amour pour les médias, des questions surviennent.

Comment se fait-il que le président ait entammé des discussions mais, même pour une fois, n’a jamais eu l’idée d’en parler? Avec qui a-t-il mené ces «discussions»? Pourquoi ces secteurs, prenant part aux discussions, n’ont jamais rien rendu public? Ne serait-ce pas un bon moment de montrer qu’il veut vraiment résoudre les crises du pays, en montrant qu’il a entammé des discussions avec tous les secteurs vitaux du pays pour choisir son premier ministre?

En tout cas, le choix du président laisse planer des doutes. Selon plus d’un, ce serait un choix unilatéral, une carte tirée dans le lot de ses proches. Donc, un missionnaire de plus qui aura à accomplir la même mission que depuis trois ans.

Que faut-il attendre de Monsieur Joseph lorsque l’on se rappelle qu’il faisait partie du gouvernement de Jean Henry Céant, renvoyé pour cause de non confiance et mauvais résultat? Vraisemblablement, on passera ce quinquennat à patauger en place, dans ce labyrinthe PHTKiste.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker