Jovenel Moïse veut interdire des candidats masculins dans 35 circonscriptions

Le président de la République, Jovenel Moïse, chef de l’exécutif, qui mène la barque du pays sans le parlement, entend interdire toute candidature posée par des hommes dans 35 circonscriptions électorales.

Cette déclaration incendiaire a vu le jour lors d’un dialogue communautaire réalisé au Palais National, ce dimanche 8 Mars 2020. Voulant plaire à l’immense foule qui l’acclamait, Jovenel Moïse a déclaré : « Il n’y aura que des candidats féminins dans 35 circonscriptions électorales. Ce qui permettra à 35 femmes d’intégrer la Chambre des députés. Ce n’est pas moi qui le dis. C’est la constitution qui demande qu’au moins 30% du quota féminin soit respecté ».

Le chef de l’État, en indiquant comment seront les prochaines élections, n’a pas écarté les municipalités de ce qu’il prétend pouvoir faire. Il s’appuie sur l’absence du parlement, et se croit fort pour prendre de telle décision.

« Il n’y a que le gouvernement et moi qui déciderons. Si le parlement était là, une telle loi n’aurait jamais vu le jour. », a avancé Jovenel Moïse pour acheter le sourire des femmes combien nombreuses qui étaient présentes dans cette édition de dialogue communautaire.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker