104 cas suspects de Covid-19 en Haïti dont 5 confirmés

Selon les autorités sanitaires haïtiennes, le pays vient de recenser 104 cas suspects de coronavirus à travers plusieurs départements dont 5 cas confirmés. L’Ouest et l’Artibonite sont les deux départements où il y aurait beaucoup plus de cas suspects.

Les dirigeants exigent le confinement et la fermeture de la majorité des institutions afin d’éviter la propagation du virus qui est présent sur le territoire national

A cet effet, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a annoncé le dimanche 22 mars 2020, l’existence de 3 nouveaux cas de contamination du Covid-19 en Haïti, ce qui donne un total de 5 cas confirmés.

Les autorités sanitaires réitèrent leur appel de solidarité et demandent à tout le monde, la nécessité de mettre en exergue les conseils prodigués par les responsables de l’état afin de réduire les risques de contamination et de propagation. Sur cette base, le Premier ministre Joseph Jouthe a passé l’instruction formelle pour que les industries, du secteur textile ferment leurs portes.
«Les activités du secteur textile sont suspendues jusqu’au 3 avril 2020. Mon gouvernement est en train de considérer de payer un congé partiel correspondant à la moitié du salaire des ouvriers. Les ouvriers doivent rester chez eux. Au moment opportun, ils seront invités, par groupe de 10, à se présenter sur leurs lieux de travail respectif pour recevoir la moitié de leur salaire.» a-t-il tweeté.

Parallèlement, la peur continue de planer sur la population lorsque les frontières haïtiano-dominicaines restent encore ouvertes en dépit des mesures annoncées par les autorités gouvernementales. Il y a plusieurs points où les citoyens revenant de la République dominicaine rentrent en Haïti sans aucun contrôle.

À l’émission TI KOZE AK TT, des habitants de Savanette et de La Chapelle ont réagi sur cette affaire en faisant appel à l’État central afin d’empêcher l’introduction du virus dans ces communes. Presque pareil cas pour Bainet, Fonds-Verrettes, Thiotte, Belle-Anse, Ouanaminthe, Belladère entre autres où des haïtiens revenant du territoire dominicain rentrent en Haïti sans qu’aucun contrôle sanitaire n’a été effectué. Donc, il est évident que la population haïtienne traverse une vallée de grand danger face à une éventuelle propagation de ce virus meurtrier qui n’épargne personne.

Le meilleur traitement du Covid-19 pour l’instant est de restez chez soi, donc le confinement est essentiel afin d’éviter la transmission du virus. Cependant en Haïti c’est une autre réalité où le débat est lancé face à la précarité de la population. Elle vit au jour le jour, elle ne peut vraiment se nourrir. Comment les autorités comptent gérer le transport en commun ? Ceux et celles qui ne travaillaient pas. Comment l’État compte aider les personnes à mobilité réduite ? La situation risque d’être très compliquée.

Rappelons que la toute première personne testée positive au Covid-19 en Haïti était un ressortissant de la Belgique, responsable d’un orphelinat à Saint-Michel de L’Attalaye (l’Artibonite), quelques jours après avoir quitté le territoire européen. Et le deuxième cas confirmé de coronavirus en Haïti est le jeune artiste haïtien connu sous le sobriquet de Roody Roodboy, après sa tournée en France, un pays où le virus fait rage.

Il faut toutefois souligner que les trois personnes qui étaient en contact avec Roody dont sa femme sont encore placées en quarantaine.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker