Deux cas d’empoisonnement à la chloroquine au Nigeria

Les autorités sanitaires nigérianes ont enregistré deux cas d’empoisonnement à la chloroquine, après l’annonce du président Donald Trump faisant croire que ce médicament antipaludique pourrait traiter le nouveau coronavirus.

En effet, deux personnes ont été hospitalisées à Lagos pour des surdoses de chloroquine, d’après ce qu’a rapporté l’assistant sanitaire principal du gouverneur de Lagos, Oreoluwa Finnih.

Une mise en garde a été lancée par les responsables de la santé contre l’automédication après que la demande pour la chloroquine ait augmenté à Lagos, une ville qui compte près de 20 millions de personnes.

Même si l’organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas encore homologué l’utilisation de ce médicament contre le coronavirus, 22 cas d’infections ont été recensés dans le pays le plus peuplé du continent africain.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker