Le Département d’État rectifie une note publiée sur son site Web jeudi

Dans une note publiée sur le site Web du Département d’État Jeudi soir, il a été demandé aux professionnels de santé qui cherchent de l’emploi aux États-Unis avec un visa de travail ou d’échange, en particulier ceux qui travaillent sur les questions liées au COVID-19, de contacter l’Ambassade ou le consulat des États-Unis le plus proche pour un rendez-vous de visa.

Pourtant, les services de visas de routine dans les ambassades des États-Unis à travers le monde ont été suspendus le 20 mars dernier, la plupart des ambassades ayant évacué des travailleurs et se réduisant au personnel squelette effectuant des services essentiels.

Cependant, les responsables du Département d’État ont publié un autre communiqué vendredi pour clarifier la note précédente, affirmant que ce message concerne seulement des personnes déjà acceptées pour des emplois ou des études aux États-Unis.

Lan Brownlee, le secrétaire d’État adjoint aux affaires consulaires, a expliqué que les États-Unis ne recherchent pas de nouveaux candidats. Mais, il a reconnu que le message posté sur le site Web juedi soir n’était pas aussi clair qu’il aurait pu l’être.

« Nous sommes prêts à travailler avec des gens qui sont déjà acceptés dans les programmes américains existants », a-t-il déclaré aux journalistes.

Alors que le Département d’État a suspendu les services de visa de routine, Brownlee a affirmé qu’ils traitent toujours les visas pour certains cas, surtout des visas pour les couples américains cherchant à adopter un enfant à l’étranger, des immigrants qui pourraient autrement vieillir hors de l’admissibilité et des professionnels de la santé qui avaient déjà été acceptés pour travailler ou étudier.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker