Libération du Dr Jerry Bitar par ses kidnappeurs

Le docteur Jerry Bitar, l’un des responsables de l’hôpital Bernard Mevs kidnappé dans la matinée du vendredi 27 mars 2020 à Pétion-Ville, a été libéré quelques heures après le discours du Président de la République Jovenel Moïse qui a sollicité aux ravisseurs de prendre conscience face aux multiples services rendus à la population par le docteur Bitar.

Selon les informations parvenues à la rédaction de TripFoumi Enfo, aucune rançon n’a été réclamée par les kidnappeurs pour libérer le médecin. Une très bonne nouvelle pour sa famille, ses amis et tout le personnel médical de l’hôpital Bernard Mevs.

D’après un ami proche de la victime, les kidnappeurs s’étaient trompés de cible, après avoir pris connaissance du médecin, il lui accordait un traitement particulier. Toutefois, des citoyens avisés se questionnent sur cet acte de kidnapping perpétré à Pétion-Ville alors qu’il serait l’œuvre des hommes armés d’une circonscription parallèle.

Où sont passées les forces de l’ordre ? Pourquoi sa libération survient moins de 5 heures après la demande du chef de l’état alors qu’il a été enlevé selon les premiers éléments d’information à Pèlerin non loin de sa résidence privée, l’endroit où habite également le premier citoyen de la nation Jovenel Moïse ? Est-ce que les ravisseurs entendent la voix du président ? Sont-ils toujours prêts à obéir ou répondre à la demande du chef de l’état ? Qui contrôle ces gangs armés ? Sont-ils toujours à l’écoute d’un grand chef ? Ce sont tout simplement des questions qui mériteraient d’être répondues.

On constate clairement l’impuissance des agents de l’ordre, car depuis quelques temps aucun kidnappé n’a été libéré par les autorités policières. Ce sont les ravisseurs eux-mêmes qui décident du sort de la personne enlevée. On peut clore que le pays est sous le contrôle des gangs armés qui imposent leur loi partout et en particulier à la troisième circonscription de Port-au-Prince.

Haiti semble un bateau de croisière sans gouvernail. Le pays fait face à un système de sécurité complètement en défaillance, où la justice est vendue aux plus offrants alors qu’elle devrait être une femme aux yeux bandés et l’impunité règne.

Nous sommes entrain de réfléchir sur l’arrivée du Coronavirus dans le pays où au moins 8 personnes ont été testées positives et parallèlement nous avons le Kidnavirus. La situation est tout simplement alarmante.

Il faut souligner que tous les services à l’hôpital Bernard Mevs ont été interrompus et les médecins, infirmiers et tout le personnel médical ont manifesté leur colère pour exiger sans condition la libération du docteur Jerry Bitar.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker