Les femmes enceintes infectées par le COVID-19 peuvent-elles transférer le virus à leurs bébés?

Les paniques face à la pandémie du COVID-19 sont multiples partout dans le monde. Sachant que les personnes qui souffraient entre autres des problèmes respiratoires, cardiaques, hypertension artérielle, sont plus vulnérables face au virus beaucoup plus que quiconque, les femmes enceintes s’inquiètent davantage pour savoir si elles ne sont pas plus à risque face à l’épidémie que les autres personnes et s’affolent notamment sur l’endevenir de leurs bébés face au virus au cas où elles seraient infectées.

Pour répondre à ces questions, la rédaction de Trip Foumi Enfo a recueilli une interview entre le journaliste Jean-François Lemoine et le professeur Jean-Michel Ayoubi, chef de service de gynécologie obstétrique à l’hôpital Foch, à Suresnes.

La chloroquine est-elle préscriptible aux femmes enceintes aux cas où elles sont revélées positives au covid-19?

L’usage et l’efficacité de la chloroquine pour traiter le coronavirus font actuellement débat dans le monde notamment en France qui vient recemment de l’admettre comme efficace contre le virus dans un arrêté. Commercialisé sous le nom de Plaquenil, l’hydroxychloroquine fait partie des quatre traitements actuellement testés dans l’essai clinique européen Discovery. “C’est un traitement très controversé”, admet le professeur, qui espère tout de même que “les résultats soient probants et que l’on puisse utiliser cette molécule”. “Il n’y a pas de contre-indication chez les femmes enceintes, celles qui ont un lupus continueront leur traitement pendant la grossesse.”

Que doivent faire les femmes enceintes infectées par le virus?

Concernant les femmes enceintes positives, le professeur affirme qu’il n’est pas toujours nécessaire de les hospitaliser. “Cela dépend de leur état clinique : si celui-ci se dégrade, il faut bien sûr l’hospitaliser, la surveiller, ou même la transférer en réanimation si besoin. Mais il n’est pas nécessaire d’hospitaliser toutes les patientes positives.” Les femmes enceintes, qu’elles soient contaminées ou non, doivent rester en contact avec leur maternité. “La plupart des établissements ont pris des précautions et sont toutes disposées à recevoir des patientes infectées ou encourant un risque de contamination ».

À rappeler que jusqu’à aujourd’hui, un seul cas dans le monde de bébé né d’une mère infectée a été diagnostiqué avec la COVID-19.

Source: Pourquoi Docteur

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker