« N’enregistrer que 100 000 morts serait une victoire pour les USA », déclare Président Trump

Comptant à présent plus de 2,500 morts et plus de 152,000 cas de contaminations selon les chiffres émis par les autorités sanitaires, les Etats-Unis succombent très mal à la pandémie. Le président Donald Trump a reconnu dimanche pour la première fois que les décès aux États-Unis dus au coronavirus pourraient atteindre 100,000 ou plus, ajoutant que si le nombre de morts reste égal ou inférieur à 100,000, « nous avons tous ensemble fait du très bon travail ». Donc, d’après le premier citoyen américain, ce serait une victoire si la pandémie ne parvenait qu’à tuer plus de 100,000 personnes sur les 2,2 millions prévus.

Alors que la reprise des activités était envisagée pour les pâques par le numéro 1 des USA, il est prévu que l’épidémie pourrait atteindre son pic d’ici cette période là, ce qui contraint le locataire de la maison blanche à prolonger l’observation des mesures de distanciation sociale.

Il est important de signaler que les chiffres officiels sont minimisés selon certains, à cause du retard enregistré dans les dépistages et le manque de test disponible sur le territoire américain. Deborah Birx, la coordinatrice du « task force » à la maison blanche pense que toutes les grandes villes et tous les Etats seront touchés par la pandémie.

Espérons que la journée de prière décrétée par le président aux premières semaines de l’intrusion de la maladie sur le sol américain aura servi à atténuer les conséquences de la pandémie qui a déjà causé environ 3,000 morts au pays étoilé.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker