Une épidémie mondiale tous les 100 ans: le Coronavirus est-il une coïncidence ?

Au cours des siècles écoulés, l’humanité a été l’objet de nombreux événements caractérisés par des guerres, des épidémies, des pandémies ou de maladies hautement contagieuses. Certaines sont plus meurtrières que d’autres. Cependant, on observe une coïncidence dans l’ordre d’apparition de ces événements où l’an 20 se répète toujours. De plus, ces derniers suivent un cycle de 100 ans. Ce qui ne manque pas de soulever des interrogations.

1220: L’invasion mongole
Au 12ème siècle, les Mongoles, dans leurs politiques guerrières et expansionnistes, ont mis à sacs les soldats de Bagdad, de Samarcande, l’Afghanistan, de Pakistan et causèrent des massacres et le sud du Khuzestan fut complètement détruit. En Europe de l’Est, ils ont provoqué la « destruction des principautés slaves et des grandes villes, comme Kiev et Vladimir. Les invasions mongoles touchent également l’Europe centrale, notamment la Bohême-Moravie, la Pologne (bataille de Legnica, 1241), la Moldavie, la Valachie, la Transylvanie, la Hongrie (bataille de Mohi, 1241) et la Bulgarie ».

Au moins 20 à 40 % de la population des pays conquis par les Mongols meurt ou massacrée à la suite des épidémies.

1320: La peste bubonique.
Communément appelée « la peste noire », elle est apparue pour la première fois chez l’homme en Mongolie vers 1320. Ses symptômes étaient des maux de tête, de la fièvre et des frissons. Les langues des malades semblaient souvent blanchâtres avant qu’il n’y ait une inflammation sévère des ganglions lymphatiques. Enfin, des taches noires et violettes sont apparues sur la peau des personnes touchées; La mort pouvait se produire en une semaine.

1520: La variole
Cette maladie a été déterminante pour la victoire espagnole contre Tenochtitlan. Elle a coûté la vie à près de 3,5 millions d’indigènes selon les historiens. De nombreux Aztèques ont succombé à la variole apportée par les Européens.

1620: Une maladie inconnue
Le 16 mars 1620, des colons de Plymouth arrivent à bord du Mayflower aux États-Unis. On dit que la grande majorité des passagers sont morts et qu’une telle maladie s’est propagée même parmi les habitants de la côte est de l’Amérique du Nord

1720: La peste de Marseille.
La peste de Marseille, enregistrée en 1720 en France, serait introduite par un bateau de l’Est méditerranéen et s’est propagée rapidement, faisant entre 30 000 et 40 000 morts, sur un total de 90 000 habitants.
La peste de Marseille de 1720 est la dernière grande épidémie de peste enregistrée en France.

1820: Le choléra

En 1820, cette maladie s’est déclarée à Java et à Bornéo. Elle est arrivé en Chine en 1821, puis s’est étendue à l’ouest de Ceylan et est arrivé plus tard en Perse(Iran) en Arabie, en Syrie et en Cochinchine la même année. Les vastes territoires de l’Empire russe ont été contaminés par l’armée malade et des dizaines de milliers d’hommes sont morts.

1920: La grippe espagnole
La grippe espagnole a eu lieu il y a 100 ans, à l’époque les gens étaient aux prises avec le virus de la grippe H1N1 qui avait subi une mutation génétique, ce qui le rendait beaucoup plus dangereux que le virus normal. Ce virus a infecté 500 millions de personnes et en a tué plus de 100 millions à travers le monde. A date, c’est la pandémie la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité.

2020: le Coronavirus ou le COVID-19
Une pandémie qui, jusqu’ici dépasse la compétence des hommes, en dépit des études très poussées. Ce virus après plus de trois mois est encore à l’étude alors qu’il continue de faire des victimes partout.

Le dernier bilan fait état de plus de 765,000 cas détectés et plus de 37,000 morts à travers le monde. Comparé aux grandes catastrophes naturelles passées comme le séisme du 12 janvier 2010 ayant provoqué près de 300,000 morts en Haïti en moins d’une minute, le coronavirus ne représente pas grand chose pour l’instant. Toutefois, il faut appliquer les mesures gouvernementales afin d’empêcher toute éventuelle propagation du virus.

Cependant, plus d’un estiment qu’à l’instar des évènements du 11 septembre 2001 ainsi que les grandes épidémies qui ont changé le cours de l’histoire de l’humanité, la propagation du Coronavirus aura des conséquences voulues qui iront au-delà de notre perception. Elle constitue le prélude d’un changement de comportement des humains et d’un remodelage du nouvel ordre mondial.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker