Le Congo prêt à accepter les essais du vaccin anti-COVID-19 selon Jacques Muyembe

Le Congo prêt à accepter les essais du vaccin anti-COVID-19 selon Jacques Muyembe

Le responsable congolais de la lutte contre l’épidémie, Jacques Muyembe, a déclaré ce vendredi 3 avril 2020 que le Congo serait prêt à accepter les tests du nouveau vaccin anti-COVID-19 sur sa population afin de parvenir au bout de la pandémie.

Pour renforcer sa déclaration, Muyembe brandit les cas d’Ebola d’Afrique qui ont été neutralisés par de nouveaux vaccins. Le responsable congolais prévient que la maladie sera incontrolable dans les jours à venir, et la meilleure façon pour l’anéantir sera par le biais d’un vaccin.

Toutefois, cette décision est survenue après que le professeur Jean Paul Mira ait évoqué le fait que l’Afrique soit le meilleur endroit pour tester le vaccin en raison de son incapacité à faire face à la pandémie.

En dépit des excuses du professeur présentées au peuple africain après sa déclaration, ses mots et la décision du responsable de la lutte contre la pandémie, Jacques Muyembe, n’ont pas laissé indifférent le peuple africain et certains organismes.

« Les africains ne sont pas des cobayes », écrit l’organisation « SOS racisme » dans un communiqué. Certains artistes influents du continent lèvent la voix pour rejetter l’idée d’éssaie du nouveau vaccin sur la population africaine qu’ils pensent que les pays occidentaux doivent d’abord le tester chez-eux.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker