Barbecue et plusieurs autres chefs de gang, sont-ils toujours recherchés par la DCPJ?

Nous sommes le 01 février 2020, la Direction Centrale de Police Judiciaire ( DCPJ) a émis un avis de recherche à l’encontre de plusieurs puissants présumés chefs de gangs armés opérant sur le territoire national. Parmi ces présumés malfrats, se trouvent l’ancien policier Jimmy Chérisier connu sous le sobriquet de Barbecue, qui dirige Delmas 4 et 6, Odma ainsi connu de Savien , Joseph Wilson alias Lanmò 100 jou de Croix-des-Bouquets, Tilapli et Bougoy de Grand Ravine, Krisla de Tibwa, Manno et Izo de Village de Dieu et Ti Junior de la Saline sont ces différents chefs de gang qui font l’objet d’un avis de recherche lancé par la DCPJ pour meurtre, tentative d’assassinat, association de malfaiteurs, vol à main armée, entre autres, selon le porte-parole adjoint de la Police Nationale d’Haïti, inspecteur Garry Desrosiers lors d’un point de presse donné le samedi 01 février 2020.

Deux mois environ, ces présumés bandits continuent de circuler en toute impunité au vu et au su de tous. Ils imposent leur loi librement. Et l’ironie de l’histoire ! Barbecue qui, selon plus d’un, serait un protégé du pouvoir s’est apparu aux côtés des agents de la Police Nationale d’Haïti lors d’une distribution de kits alimentaires à Delmas 6 alors qu’il est activement recherché par la Direction Centrale de la Police Judiciaire. C’est le même scénario pour Krisla, celui de Tibwa qui serait également un pion important du pouvoir en place, était à la tête d’une marche pacifique à Martissant pour réclamer la paix et la réconciliation entre les groupes armés rivaux de la troisième circonscription sous les yeux complices des forces de l’ordre. Il a même exigé ce jour-là à tout le monde y compris aux journalistes présents d’éteindre tous les téléphones portables et caméras au moment où il devait prendre la parole, un ordre qui a été scrupuleusement respecté.

La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) en vue de redonnner confiance à la population haïtienne qui fonctionne sous la coupe réglée des bandits armés ces deniers temps, le samedi 01 février 2020, dit être à la recherche de plusieurs puissants chefs de gang dont Odma ainsi connu opérant à Petite Rivière de l’Artibonite en particulier à Savien, Wilson Joseph connu sous le sobriquet de “Lanmò 100 jou” qui contrôle les communes de Croix-des-Bouquets et de Ganthier à hauteur de Papaye, Jimmy Chérisier alias BARBECUE opérant à Delmas 4 et 6, son nom a été cité dans plusieurs massacres de la région métropolitaine dont celui de La Saline. Tilapli et Bougoy qui dirigent Grand ravine, Manno et Izo de Village de Dieu, Krisla de Tibwa et Ti Junior de La Saline.

Ces individus armés qui ont le droit de vie ou de mort sur tous les usagers de la voie publique face à la défaillance de l’État, l’irresponsabilité des dirigeants et surtout à l’impuissance ou la complicité des forces de l’ordre, continuent de circuler en toute impunité. Car selon des citoyens avisés, la durée de vie d’un haïtien actuellement est de 24 heures.

Face à la recrudescence des actes de banditisme et de kidnapping à travers le pays, la PNH dit enfin décider de mettre hors d’état de nuire ces chefs de gangs qui sèment le deuil quotidiennement au sein de la population haïtienne, une promesse de plus ! Cependant, les autorités policières semblent impuissantes face aux assauts de ces présumés criminels qui opèrent parfois sous les yeux complices des agents de l’ordre. On peut citer les cas de Barbecue qui supervisait récemment une distribution des kits alimentaires par des policiers et Krisla qui participait à une marche sécurisée encore par la police, suivez notre regard, désolé ! Suivez son regard.

D’un autre côté, plusieurs citoyens du pays n’accordaient jamais trop d’importance à l’information de la DCPJ qui faisait croire que ces bandits seraient appréhendés, en raison du fait que ces individus fonctionnent et rançonnent la population chaque jour au vu et au su de tous. Si réellement les autorités policières voulaient procéder à l’arrestation de ces malfrats, elles savent quoi faire, et il n’y aurait même pas d’avis de recherche. Elles savent comment le faire et où aller, estiment certains leaders du pays.

Toutefois, il est évident que le Pays est dirigé par des gangs armés et les forces de l’ordre sont impuissantes. Des usagers de la route nationale numéro 8 ne savent pas à quel saint se vouer, même cadre figure pour ceux de la nationale numéro 2, en particulier à l’entrée Sud de la capitale. Certains se questionnent sur la provenance de ces armes automatiques et munitions exhibées par ces individus. Que disent nos autorités ? Qui contrôle nos ports et aéroports ? Qui commande ces armes et munitions ? Où est passé Abby Larco ? Où sont passés Baron, le protégé de Tije et Arnel Joseph, le caïd de Village de Dieu et de Poste Pierrot ? Qu’en est-il du dossier du sénateur Garcia Delva où son nom a été cité dans une affaire de kidnapping par le groupe d’Arnel Joseph ? Ce sont entre autres des questions posées par certains citoyens qui peinent à être répondues. À quand les réponses ?

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker