Construction de fosses communes à New York

Étant l’Etat le plus touché aux États-Unis par la pandémie du COVID-19, New York ne cesse de compter des cadavres. Face à la montée excessive du nombre de morts, les autorités locales ont décidé de construire des fosses communes pour enterrer les victimes.

La ville de New York connaît de jour en jour des moments sombres. Frappée de plein fouet par le COVID-19, la capitale économique mondiale présente le tableau d’une ville meurtrie, agenouillée et impuissante. Selon les derniers chiffres, le nombre de morts liés au nouveau coronavirus dépasse la barre des 7,000 ce jeudi.

La ville de New-York compte à elle seule près de la moitié des personnes décédées des suites du COVID-19. Et pour faire face à cette avalanche de décès, les autorités new-yorkaises ont entamé la construction de fosses communes sur le « Hart Island ». Située dans la partie ouest du Long Island Sound, cette île héberge également le plus grand cimetière de la ville de New York.

Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a précisé qu’ils ont enregistré une baisse dans le nombre d’hospitalisations. Toutefois, la ville a connu une nouvelle journée record en décès. Selon les données publiques, 799 sont décédées durant les dernières 24 heures.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker