Un beau-frère de Jean Charles Moïse assassiné, un cousin blessé grave au Cap-Haïtien


Analiguène Cherenfant plus connu sous le sobriquet de (Ti Palèt), beau-frère de l’ancien sénateur Jean Charles Moïse a été lâchement abattu dans la matinée du mardi 14 avril 2020 au Cap-Haïtien. La victime aurait reçu plusieurs projectiles. Contacté par la rédaction de TripFoumi Enfo, Jean Charles Moïse a indiqué que Ti Palèt était son bras droit, son ami de confiance qui s’occupait de sa famille.

Selon le leader de Pitit Dessalines, les bandits ont attaqué la résidence de sa femme à la ville du Cap-Haïtien et ont tiré sur son beau-frère Analiguène et un cousin. Analiguène est décédé sur-le-champ, le cousin a reçu deux projectiles et un autre frère de sa femme est porté disparu.

D’après Jean Charles Moïse, Ti Palèt était le responsable de toutes ses activités personnelles et familiales. Pour l’instant le cousin est à l’hôpital où il reçoit des soins médicaux et on est à la recherche de l’autre beau-frère. Il condamne avec véhémence cette attaque qui, dit-il serait une action politique.

À noter que cette action s’est produite moins de 24 heures après l’incendie de l’église catholique de Milot, un monument historique construit par le Roi Henry Christophe. Il faut toutefois souligner que Jean Charles Moïse est entrain de mener des actions très remarquées et remarquables ces derniers jours dans le Nord du pays face à l’arrivée du COVID-19 en Haïti.

Il fait des dons exceptionnels à l’hôpital de Milot suite d’une coopération significative de Cuba et d’autres pays de l’Amérique latine.

Le décès de Ti Palèt est un coup dur pour le dirigeant politique de Pitit Dessalines, quelques années après l’assassinat d’un membre important du parti, Ti Maxeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker