Des policiers de la 30e promotion réclament 8 mois d’arriérés de salaires

Certains policiers de la 30e promotion contactés par la rédaction de TripFoumi Enfo se plaignent d’avoir eu un mauvais traitement de la part de l’État central, en particulier, du haut commandement de la PNH, et réclament 8 mois d’arriérés de salaires.

Selon ces policiers, le mois écoulé fait déjà huit mois depuis qu’ils n’ont pas touché un sous de leur salaire mensuel. « Nous avons travaillé corps et âme ces derniers jours, pourtant, c’est avec de l’argent emprunté que nous fonctionnons. Huits mois d’arriérés de salaires, ce n’est pas juste. » dénonce un agent de la PNH.

Un policier qui requiert l’anonymat a confié à notre rédaction “qu’en plein moment de confinement où la nécessité économique se fait sentir beaucoup plus, l’administration de Jovenel Moïse n’a jamais cessé de nous maltraiter”. On croyait pouvoir respirer un nouvel air avec le premier ministre de facto, Joseph Jouthe qui, pendant son investiture, nous a fait croire qu’il était un des nôtres, alors que lui aussi n’a absolument rien dit jusqu’à date sur les 8 mois des arriérés de salaire, a t-il dénoncé.

Pour avoir une réponse adéquate, ces agents demandent au numéro 1 du Conseil Supérieur de la Police Nationale, Joseph Jouthe, et au Directeur Général a.i de la Police Nationale, Normil Rameau, de prendre leur cas en considération dans un plus bref délai . Leur patience a des limites, ont-ils conclu avec fermeté.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker