Le Port de masque : Les Pays francophones, les plus grandes victimes de ce mensonge de la France

Le nouveau coronavirus connu sous le nom scientifique Covid-19 fait son apparition en Décembre dernier en Chine, dans la province appelée Wuhan. Du coup, l’Organisation mondiale de la santé, (OMS), a été alertée par les autorités chinoises, afin de protéger la population mondiale. En réaction, le 30 Janvier, l’organisation déclare le nouveau coronavirus d’urgence de santé publique de portée internationale.

Depuis, de nombreux pays d’Asie tels Taïwan, Hong Kong, Corée du Sud et Singapour ont opté pour une série de mesures visant à endiguer la maladie. Du nombre : le port obligatoire de masque dans les rues. Ces Pays craignent la répétition des dégâts qu’ont fait le SRAS en 2003 et Le H1N1 en 2009. À priori, les anciennes colonies suivent souvent les pas de leurs anciennes métropoles, que ça soit leurs mœurs, leurs cultures, leurs langues et autres. Haïti, ancienne colonie Française, a largement eu l’héritage de la France : sa langue, sa culture et avec une large audience des médias Français sur la terre Dessalinienne. Mais, malheureusement dans une crise sanitaire mondiale fragilisée par de Fake news, l’ancienne Métropole, avec qui nous partageons la francophonie, a profité de notre confiance ou naïveté, en déclarant que le port de masque est inutile, si vous n’êtes pas infectés. Mais, avant le 21 Janvier, le directeur de la santé publique français, Jérome Salomon, disait que le masque était « très utile pour combattre le virus ». Un discours changé radicalement, arguant qu’il n’est pas très utile et même déconseillé de porter un masque.

Ce revirement de la France sur le port de masque a fortement changé les attitudes de certains citoyens et a eu un impact considérable sur certains Pays francophones, dont Haïti. Des médecins et gens avisés de la société haïtienne ont aveuglément partagé cet avis de la France, qui est confrontée à une pénurie de masque, et a décidé de changer de stratégie, optant pour le confinement total.

Dans une vidéo qui tourne en boucle sur les réseaux montrant, dans une interview sur France 2, un médecin français qui déconseille les citoyens français de porter des masques, parce que c’est inutile, vue la taille du virus. « Les coronavirus sont tous petits. Ils font 125 milliardièmes de mètre, alors que les masques bloquent à partir de 300 », a justifié le médecin. Cette vidéo a été partagée sur les réseaux sociaux par des journalistes, des médecins et gens avisés de la société et classe civilo-politique. Objectif : mettre en garde la population haïtienne sur l’utilisation des masques. Le 20 mars dernier, le journaliste de la radio télé caraïbe, Michel Joseph, a partagé la vidéo sur Twitter, déconseillant la population de le porter, étant inutile.

Quelques semaines plus tard, La France cherche à résoudre ce problème, en commandant plus d’un milliard de masques de la Chine. Ce changement de ton de l’Élysée est dû à la pression populaire et médiatique, mais il laisse une plaie bien ouverte dans les Pays francophones. Avec plus de 15 000 morts et 55 000 infectés, il y a de quoi s’en faire pour les français, l’on se réfère au proverbe créole : « ou fèmen pòt lè kabrit fin pase ». L’Elysée tente de réparer ses erreurs, après tant de dégâts, mais ce n’est pas quand même trop tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker