Le continent européen atteint la barre des 100 000 morts des suites du Covid-19

En dépit des mesures adoptées par les autorités gouvernementales pour contenir la propagation du virus , le continent européen peine encore à freiner la pandémie du Covid-19. Selon les dernières données statistiques, près de deux tiers des personnes décédées sont enregistrées en Europe.

Depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19 dans le monde, près de 2 251 000 personnes ont été infectées pour un total de plus de 159 033 décès. Le continent européen est le plus touché par le virus où plus de deux tiers des décès, soit environ 100 000 ont été enregistrés. Une situation plus que précaire qui pousse certains dirigeants à envisager des mesures exceptionnelles afin d’enrayer la pandémie. Les responsables de l’organisation mondiale de la santé (OMS) exhortent les dirigeants du continent européen à ne pas baisser la garde face à la pandémie.

Étant l’un des pays les plus touchés par la pandémie, l’Espagne est entrain d’essouffler un petit peu. Les autorités ibériques ont connu une baisse dans le nombre de morts des suites du Covid-19. Le premier ministre espagnol, Pedro Sànchez a tout de même décidé de prolonger jusqu’au 9 mai le confinement instauré depuis le 14 mars. Par ailleurs, il annonce que les enfants pourront sortir mais de façon très limitée à partir du 27 avril. L’Espagne comptabilise plus de 20 043 décès et 191 726 cas confirmés.

La France compte déjà plus de 151 793 cas confirmés liés au Covid-19 et 19 323 cas de décès. Parmi les personnes infectées, le bâtiment nucléaire Charles de Gaulle en compte 1046 sur les 1760 marins se trouvant à bord (60 %). La ministre française des armées, Florence Parly, a déclaré devant l’assemblée nationale ce vendredi qu’elle a été tardivement informée de la présence du virus sur le porte-avions et que les résultats des enquêtes sur l’origine de cette contamination seraient rendus publiques.

Avec la deuxième population la plus âgée au monde, l’Italie pour sa part affiche le plus grand nombre de décès des suites du Covid-19 soit 23 227. Dans les premiers instants, les autorités sanitaires italiennes se sont retrouvées dans l’impérieuse obligation de choisir qui doit vivre ou mourir parmi les patients. Toutefois, le nombre de patients admis en soins intensifs a nettement diminué en Lombardie, zone la plus touchée par la pandémie. Le gouvernement a fixé au 3 mai 2020 la date de la fin du confinement général.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker