Plus de 25 morts recensés au niveau de la 3e circonscription, selon Défenseurs Plus

Selon une enquête réalisée par le Collectif Défenseurs Plus, plus de 25 personnes ont été lâchement assassinées lors des affrontements entre des agents de la Police Nationale d’Haïti et des bandits armés de la troisième circonscription, plus précisément ceux du Bicentenaire.

Le Directeur de cette structure, Antonal Mortimé dit avoir aussi recensé des dizaines de blessés par balle, des centaines de déplacés et des maisons incendiées. Selon le défenseur des droits humains, les dirigeants du pays sont les principaux responsables de ces actes perpétrés au niveau de l’entrée Sud de la capitale, puisque selon lui, en dépit des annonces et des cris des citoyens, aucune disposition n’a été prise pour contrer l’action des civils armés.

Le Collectif en a profité pour demander aux autorités concernées de prendre toutes les mesures nécessaires afin de rétablir l’ordre et la paix dans ces quartiers.

À noter que depuis plusieurs jours les habitants de la troisième circonscription sont pris en otage par des individus armés, où ils exigent aux autorités policiaires d’enlever les barricades placées au niveau du Bicentenaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker