Plus de 40 000 personnes arrêtées en RD pour violation des règles du confinement

Comme en Haïti, depuis le 20 mars, le président dominicain a joué la carte de couvre-feu dans le but de contenir le COVID-19 dans son pays. Après un mois, soit ce samedi 18 avril 2020, à travers le décret 135-20, Danilo Médina a prolongé cette décision qui interdit la population de sortir dès 20 heures jusqu’à 6 heures du matin. Mais, selon la police, 41 707 citoyens sont détenus dans les casernes.

Suite au décret présidentiel, les policiers ont procédé à l’arrestation de toutes les personnes qui enfreignent le couvre-feu : l’une des mesures visant à limiter la propagation du nouveau coronavirus dans le pays. D’après eux, le nombre de détenus s’élève à 41 707. Ils ont été arrêtés pour violation du décret 135-20.

Néanmoins, dans ce pays qui compte déjà plus de 200 décès liés à la pandémie de coronavirus, malgré le couvre-feu, 5 cas spéciaux sont exceptés. Il s’agit : des personnes dédiées aux services de santé (médecins, infirmières, bioanalystes et personnel paramédical); les personnes ayant une urgence médicale qui doivent se rendre dans un centre de santé; des personnes dédiées à des tâches de sécurité privées correctement identifiées; des membres de la presse et d’autres médias dûment accrédités; le personnel des sociétés de distribution d’électricité pour assister exclusivement aux situations d’urgence des véhicules dédiés au transport et à la distribution de marchandises, fournitures et carburants, urbains et interurbains.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker