Les haïtiens pourront rejoindre leur famille au Canada

Contrairement à Washington qui expulse les immigrés de chez lui, Ottawa, quant à lui, ouvre ses frontières aux demandeurs d’asile. « Ceux qui ont de la famille au Canada, y compris les haïtiens, pourront à nouveau se présenter à un poste frontalier pour faire une demande d’asile », affirme le gouvernement fédéral.

D’après la vice-première ministre, Mme Freeland Chrystia, la position du Canada n’a pas changé. C’est aussi ce que dit le Premier Ministre, Justin Trudeau. « Nous prenons au sérieux nos engagements internationaux concernant le traitement des réfugiés », rassure Mme Freeland.

Toutefois, la frontière entre le Canada et les États-Unis est fermée pour encore un mois. Alors, celà ne prend pas en compte ceux vivant au pays de l’Oncle Sam qui voudraient passer par une demande d’asile pour entrer au Canada.

Maintenant, toute personne ayant déjà un membre de leur famille au Canada, n’ayant pas besoin de visa pour entrer au pays, ainsi que les personnes mises en accusation pour infraction pouvant leur valoir la peine de mort, pourront déposer une demande d’asile dans l’un des postes frontaliers du Canada.

Cette disposition est la même pour les haïtiens en états mentionnés et qui désiraient aller habiter au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker