Verrettes: lancement de plusieurs championnats de football en plein COVID-19

Alors que le nouveau coronavirus fait rage partout dans le monde, dont en Haïti où 72 cas ont été recensés pour 5 décès, à Verrettes, les gens semblent jusqu’à présent ignorer le niveau de létalité de cette pandémie. Plusieurs championnats de football sont lancés dans plusieurs coins du centre-ville de la commune.

À l’Ecole Nationale Charles Belair comme à « Mòn Do », dans la localité Achin II, les jeunes footballers sont hyper motivés à remporter les compétitions. Chaque après-midi, le rendez-vous est fixé à compter de 3 heures sur ces deux terrains qui constituent non seulement un espace de divertissement, mais également de rencontre entre amoureux.

Sous les yeux impuissants de la mairie de la ville, déja inexistante dans la lutte contre le COVID-19, ces tournois font de jours en jours plus de présences. À chaque match, l’espace est bondé de personnes qui sont venues assister.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Depuis le 19 mars, le Chef de l’Etat a annoncé la présence du coronavirus sur notre sol et a du coup, à travers son gouvernement, adopté un ensemble de mesures visant à empêcher toute éventuelle de contamination et de propagation du virus, dont le couvre-feu et la non organisation des rencontres réunisssant plus de 10 personnes. Pourtant, à Verrettes où un cas de décès lié au coronavirus a déjà été recensé, les autorités policières peinent à faire respecter les dispositions de l’Etat central.

Il faut également souligner que les 250 000 gourdes qui ont été décaissées à l’intention de la mairie des Verrettes ont déjà été dépensées, selon les dires du directeur général de cette mairie, Jean Junior Mendel Mésidor, même si aucune présence réelle des autorités municipales n’a nulle part été remarquée.

Les cas augmentent, les activités fonctionnent comme à l’accoutumée. La population devient de plus en plus vulnérable. À Verrettes, c’est le chaos. Il faut une intervention des forces de l’ordre. Car, en plus des compétions officiellement organisées, il y a le football de quartier chaque après-midi qui réunit également de nombreuses personnes. Mieux vaut prévenir que guérir.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker