La pandémie de coronavirus pourrait entraîner 7 millions de grossesses non désirées

Des millions de femmes qui perdront l’accès à la contraception feront face à des grossesses inattendues et subiront des violences basées sur le genre à la suite de la pandémie de COVID-19, selon un sinistre rapport du FNUAP, l’agence des Nations Unies pour la santé sexuelle et génésique.

«Ces nouvelles données montrent l’impact catastrophique que le COVID-19 pourrait bientôt avoir sur les femmes et les filles dans le monde. La pandémie aggrave les inégalités et des millions de femmes et de filles supplémentaires risquent désormais de perdre la capacité de planifier leur famille et de protéger leur corps et leur santé », a déclaré la directrice exécutive de l’UNFPA, la Dre Natalia Kanem.

Alors que les femmes et les hommes contractent le coronavirus à peu près au même rythme, la recherche indique que les hommes sont jusqu’à 2,5 fois plus susceptibles de développer des symptômes graves ou potentiellement mortels.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker