Bill Gates est à l’origine de la pandémie du coronavirus, selon la Télévision d’Etat russe

Dans un segment diffusé sur la Television d’Etat russe sur la chaîne 1, le philanthrope américain Bill Gates est soupçonné d’être à l’origine du Covid-19. Les présentateurs se basent notamment sur le discours avant-coureur TED qu’il a prononcé en 2015 annonçant l’arrivée prochaine de la pandémie. L’information a été relayée par Newsweek.

Le milliardaire américain Bill Gates serait à l’origine de la pandémie de coronavirus selon la télévision d’État russe. Cette information vient de renforcer la théorie du complot avançant que le virus n’est pas d’origine naturelle, mais un produit de laboratoire.

Diffusée aux heures de pointe sur la chaîne 1 du pays, l’émission« Man and Law», a présenté Gates dans un segment de 15 minutes où il est décrit comme un sponsor milliardaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui se donne pour mission de « réduire la population mondiale ».

L’émission de télévision russe s’est appuyée sur un certain nombre de sources que conteste Radio Free Europe dont un site canadien pro-vie. Elle a également souligné le discours apocalyptique du TED que M. Gates a prononcé en 2015, dans lequel il a prévenu contre les dangers d’une pandémie à venir, «suggérant qu’il connaissait le coronavirus à l’avance».

Contacté par Newswek, Bill Gates, ayant offert 250 millions de dollars pour la recherche d’un vaccin, a déclaré dans un podcast avec Vox qu’une telle désinformation était dangereuse, « en particulier dans ce type de crise où la volonté des gens de croire à des choses sauvages est accrue ».

Ce n’est pas la première fois que les théories du complot associent le philanthrope à ce fléau. Selon un décompte du New-York Times et la société d’analyse des médias Zignal Labs, le mois dernier, le lien correspondant a été «mentionné plus de 1,2 million de fois à la télévision et dans les médias sociaux entre février et avril».

Cependant, l’analyse de la Commission européenne montre que les médias russes ont colporté un certain nombre d’autres théories du complot sur le coronavirus.

Pour sa part, la branche de «UE contre la désinformation» estime que le COVID-19 « est toujours le sujet dominant dans l’écosystème de désinformation pro-Kremlin» et rejète la thèse selon laquelle le virus est une arme biologique fabriquée par l’homme.

« Il est probable que l’épidémie de COVID-19 continuera à dominer à la fois dans les reportages professionnels et dans le contenu des médias de désinformation », a-t-elle conclu dans un article , tout en notant qu’étant donné la réponse de l’Europe au virus, « il semble que le sujet commence à devenir moins confortable en tant que vecteur de désinformation pro-Kremlin».

Par ailleurs, Mark Galeotti, expert russe et Professeur honoraire à l’Ecole d’Etudes Slaves et Est-Européennes de l’University College London rejette toute conclusion sur un programme de désinformation conduite par le Kremlin. « Tous ces individus, programmes et experts agissent comme des fournisseurs de contenu, et quand il le veut, le Kremlin tend la main et décide lequel de ces programmes il va utiliser, adapter et propager.», a-t-il déclaré à Newsweek.

Compte tenu de l’ampleur de la situation et le mystère entourant l’existence même de ce virus, il paraît de plus en plus évident que le Covid-19 devient un instrument de géopolitique majeur aux mains des forces invisibles devant servir à remodeler la face du monde.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker