Les afro-britanniques sont les plus touchés par le Coronavirus en Angleterre

Selon une étude publiée par L’Institut d’études fiscales (IFS), les afro-britanniques représentent la catégorie la plus touchée par le Coronavirus en Angleterre. Ils meurent à un taux plus de trois fois supérieur à celui des Britanniques blancs. Le rapport indique que ces personnes qui sont souvent issues des régions les plus affectées par ce virus devraient pouvoir faire face à cette pandémie, vu qu’elles sont en grande partie des jeunes.

Cette étude qui a pris en compte plusieurs facteurs, dont l’âge, le sexe et la géographie estime que le taux de mortalité des personnes d’origine noire africaine était 3,5 fois plus élevé que celui des Britanniques blancs.

Ross Warwick, un économiste et chercheur à l’IFS explique que ceci dépend de différents facteurs. Selon lui, les Africains occupent des postes clés dans les institutions, ce qui pourraient mettre leur vie en danger, et ils ont aussi généralement des problèmes de santé.

À rappeler que les afro-américains faisaient face à ce même problème aux États-Unis, où ils sont l’une des catégories les plus victimes du COVID-19 dans le pays, ce qui est dû à une plus grande pauvreté et un mauvais accès aux soins de santé.

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker