Une nouvelle souche du coronavirus plus dangereuse découverte par un groupe de chercheurs

Un groupe de scientifiques a identifié une nouvelle souche du coronavirus qui serait devenue dominante dans le monde et qui semble être plus contagieuse que les premières versions qui se sont propagées aux premiers jours de la pandémie de COVID-19 à Wuhan, province chinoise, selon une nouvelle étude menée par des scientifiques.

Cette souche du Covid-19 apparue en février en Europe, rapidement migrée aux États-Unis mi-mars vers la côte Est, elle est la plus dominante à travers le monde depuis la mi-mars, indiquent les scientifiques tel que rapporté par le Los Angeles Times mardi. Outre de se propager plus rapidement, cette nouvelle souche du virus pourrait infecter deux fois les personnes vulnérables, ajoutent les chercheurs. La souche D614G est celle qui aurait frappé autour de la mi-mars dans l’État de New York, fortement affecté par le COVID-19.

Ce rapport de 33 pages a été publié jeudi dernier sur le site BioRxiv, un site que les chercheurs utilisent afin de partager leurs travaux avant leur examen par leurs pairs, un effort qui a pour but d’accélérer les collaborations entre les scientifiques travaillant sur les vaccins ou traitements COVID-19. La plupart des travaux portant sur la recherche d’un médicament ou d’un vaccin contre le COVID-19 se basent sur la souche précédente du virus. Les auteurs du rapport pensent qu’il est urgent d’alerter la communauté scientifique afin que les vaccins et médicaments en cours de développement dans le monde soient efficaces.

Le coronavirus, connu des scientifiques sous le nom de SARS-CoV-2, a infecté plus de 3,5 millions de personnes dans le monde et a causé plus de 250 000 décès depuis sa découverte à la fin de l’année dernière à Wuhan en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker