Certains employés de la RTVC et des agents de la PNH à couteaux tirés

Altercation entre un employé de la Radio Télévision Caraïbes (RTVC) et un agent de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ce mercredi 6 mai 2020 à Bois Verna. Un énième incident qui, entre ces deux, vient d’agrandir la liste. Sont-ils devenus ennemis jurés?

D’après une note de la direction générale de la RTVC, acheminée à la rédaction de TripFoumi Enfo, un employé de la RTVC a été mis en disponibilité ce 6 mai 2020. Aussi, suivant la note, une enquête sera diligentée dans l’idée de déterminer la cause d’un incident lui opposant et un policier en service. Cette situation survient quelques jours après qu’un autre employé a été malmené par des agents de la Police à Delmas 33. Entre les travailleurs de la RTVC et les agents de la PNH, les violons semblent être mal accordés.

On se le rappelle, lors des mouvements pour réclamer la création du syndicat de la police (SPNH), des agents encagoulés ont tenté d’incendier les locaux de la station. En colère, ils ont mis le feu à plusieurs véhicules stationnant à la Rue Chavannes, dont celui du défunt Tom Malè, et ont tiré plusieurs projectiles en direction de la station. Le lundi 28 avril dernier, Georges E. Allen, revenant de présenter le Journal 19-20 sur les ondes de la radio, a été tabassé par des agents de la Police quoique, dit-il, il s’était identifié. Dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux, on voit le journaliste, menotté comme un bandit de grand chemin, dans des échanges musclés avec les forces de l’ordre.

Pour le dernier cas en date, arrivé hier, des informations laissent croire que l’employé aurait rejeté une contravention alors qu’il circulait à bord d’un véhicule sans être munis de sa carte d’assurance et le renouvellement de sa vignette d’après un message vocal du policier en question. Aussi, nous détenons la photo d’une fiche de contravention à notre rédaction selon laquelle l’employé en question serait Patrice Salomon, le fameux présentateur des concours «Podium Quartier» et «Noël Caraïbes». Ce troisième cas laisse croire qu’aucune des deux parties ne voit l’autre d’un bon œil. Et toujours d’après nos informations il y a quelques semaines de cela dans le cadre du respect du couvre-feu, le présentateur du journal matin de la radio Pierre Renel René aurait une toute petite altercation avec quelques agents de la PNH.

Faut-il penser que les employés de la RTVC se croient être au dessus de la loi et auraient empêché la Police de faire son travail? Faut-il croire aussi que policiers ont les employés de la RTVC dans leur viseur, et leur aurait persécuté? À souligner que, d’après les articles 40, 21, 23, 34, et surtout 43(respect du policier et vice-versa), du décret du 26 mai 2006 régissant la circulation routière, aucun citoyen ne doit empêcher les forces de l’ordre de procéder à un contrôle du véhicule. Et les conducteurs doivent en toute circonstance avoir à la portée de leur main leur permis de conduire, leur carte grise ou carte d’enregistrement du véhicule, leur vignette et leur carte d’assurance. Tout manquement à ces documents peut entraîner des sanctions et/ou emprisonnement au regard du Code de la route.

Deux institutions au service de la population, sur le point de se retrouver face à face, à couteaux tirés. Toutefois, espérons de ne pas y arriver. Cependant la Direction de la radio Caraïbes promet de faire toute la lumière autour de ce dossier et réitère son engagement dans la promotion des valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker