Haïti constitue une menace pour la RD sur le plan sanitaire, selon Raphaël Sanchez Cardenas

Suite à la déclaration du ministre dominicain de la santé, Raphaël Sanchez Cardenas, affirmant que les haïtiens constituent une véritable menace pour son pays par rapport au Covid-19, le ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, a qualifié les propos du ministre dominicain de « malentendu ». Le ministre haïtien des Affaires étrangères a déclaré que son gouvernement procède à une gestion « très transparente » de la crise du COVID-19.

« Il y a un malentendu de la part de la République dominicaine. Nous devons y remédier, nous devons le clarifier. Il est extrêmement important d’harmoniser nos relations, car nous partageons la même île « , a fait savoir le ministre Claude Joseph dans une interview accordée à Radio Kiskeya.

M. Joseph a révélé qu’il avait déjà rencontré virtuellement son homologue dominicain, Miguel Vargas Maldonado, avec qui il a accepté de s’entretenir au moins deux fois par mois. Il a également annoncé qu’une réunion est prévue pour mardi prochain entre les autorités des deux pays, au cours de laquelle les propos du ministre dominicain de la Santé seront discutés. Il a également souligné que la possibilité de tenir une réunion entre les présidents des deux pays et les ministres de la santé respectifs est à l’étude.


Ajoute nou sou Telegran pou pa rate oken scoop :https://t.me/TripFoumi!

Ce mercredi, Sánchez Cárdenas a lancé un appel à l’aide internationale en faveur d’Haïti pour éviter une « catastrophe majeure » due à cette maladie, qui a déjà infecté 151 personnes en Haïti, dont 12 sont décédées. « Nous lançons à nouveau un appel à la communauté internationale pour qu’elle apporte une assistance à Haïti afin d’éviter une plus grande catastrophe dans cette population », a indiqué le ministre dominicain de la santé lors d’une conférence de presse virtuelle.

Sánchez Cárdenas a noté qu’en raison des conditions sociales et sanitaires d’Haïti, le pays le plus pauvre de l’Amérique, les cas devraient être beaucoup plus que ce qui a été confirmé jusqu’à présent. Haïti, a ajouté le ministre dominicain, « constitue une menace importante pour la République Dominicaine sur le plan sanitaire. En effet, la frontière haitiano-dominicaine et la circulation des personnes doivent continuer à être renforcées.

Suite aux déclarations du responsable dominicain, plusieurs personnalités haïtiennes ont déclaré qu’elles attendaient une réponse vigoureuse du gouvernement haïtien.

Parallèlement, le chef de l’État haïtien Jovenel Moïse a reçu une première partie du matériel et des fournitures que le pays a acquis pour 18 millions de dollars pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Au moins une des 12 personnes tuées en Haïti par le COVID-19 est entrée dans le pays depuis la République dominicaine. Certaines autorités haïtiennes affirment que les ressortissants rentrant au pays depuis la Frontière constituent un danger.

D’autre part, la semaine dernière, Haïti recevra un troisième groupe d’Haïtiens déportés des États-Unis, au milieu de la pandémie qui se propage actuellement dans le pays.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker