L’Amérique latine s’apprête à faire face à la pire récession de son histoire, après le passage de la Covid-19

L’Amérique latine s’apprête à faire face à la plus grande récession économique de son histoire en raison de la pandémie du nouveau coronavirus qui a déjà fait plus de 23 000 morts, parmi plus de 400 000 personnes infectées, dans la région.

L’Organisation mondiale de la santé a confirmé mercredi que le nombre de personnes infectées dans le monde par le nouveau coronavirus s’élève à 4,17 millions et les décès s’élèvent à 287 000 399, avec 4 278 décès le dernier jour.

Le décompte d’aujourd’hui confirme que le nouveau foyer de la pandémie est en Amérique, qui a dépassé l’Europe en nombre d’infections.

Les données de l’Université Johns Hopkins indiquent que les États-Unis restent le pays le plus touché au monde, déclarant quelque 1,4 million de personnes infectées et plus de 83 000 décès.

La pire situation aux États-Unis est vécue par l’État de New York, considéré comme l’épicentre mondial de la pandémie pour avoir enregistré plus de 340 000 malades et 27 000 morts.

Sur le continent, les pays les plus touchés après les États-Unis ce sont le Brésil (188 974 infectés et 13 149 morts), le Pérou (plus de 76 000 cas et 2 100 décès), le Canada (environ 73 000 infectés et 5 400 morts), le Mexique (38 000 cas et 3 900 morts), le Chili (34 300 infectés et plus de 340 décès)

Derrière eux se trouvent l’Équateur (plus de 30 400 patients et 2 300 décès), la Colombie (environ 12 900 infections et 509 décès) et la République dominicaine (plus de 11 000 patients et 400 décès).

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker