Interdiction de départ contre Yanick Joseph

Yanick Joseph, coordinatrice du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) est dans le viseur de la justice haïtienne. Une interdiction de départ à été émise contre elle par Gulmail Nicolas, Substitut du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, en dâte du 14 mai 2020.

Dans une correspondance adréssée à M. Joseph CianCiulli, Directeur de l’Immigration et de l’Émigration, Me Nicolas a pris la décision d’interdir à Yanick Joseph de quitter le pays. «Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince vous présente ses compliments et vous demande de bien vouloir passer des instructions nécessaires, via le Service susmentionné, pour que la nommée Yanick Joseph, identifiée par son NIF: 009-725-254-7 soit interdite de quitter le pays par les voies aérienne, maritime et terrestre.», lit-on dans la première partie de cette lettre.

En seconde partie, Me Gulmail Nicolas renouvelle sa considération au directeur de l’immigration.

Si, pour être créé, le SPNH a pris du temps pour trouver la bénédicfion du gouvernement en place, il faut croire que ce problème n’est pas prêt à être résolu. Pour rappel, lors de leur dernière sortie la semaine écoulée, des policiers se réclamant du «509 Fantom», structure faisant partie du SPNH, a semé la panique dans certaines rues de Port-au-Prince. En conséquence, l’un des membres fondateurs du syndicat Jean Pascal Alexandre a été arrêté et se trouve actuellement sous les verrous au Pénitencier National malgré les pressions de Yanick Joseph. Et maintenant, c’est le tour de la coordinatrice d’être poursuivie. Est-ce le début de la chute du SPNH?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Back to top button

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker