Interdiction de départ contre Yanick Joseph

Yanick Joseph, coordinatrice du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) est dans le viseur de la justice haïtienne. Une interdiction de départ à été émise contre elle par Gulmail Nicolas, Substitut du Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, en dâte du 14 mai 2020.

Dans une correspondance adréssée à M. Joseph CianCiulli, Directeur de l’Immigration et de l’Émigration, Me Nicolas a pris la décision d’interdir à Yanick Joseph de quitter le pays. «Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince vous présente ses compliments et vous demande de bien vouloir passer des instructions nécessaires, via le Service susmentionné, pour que la nommée Yanick Joseph, identifiée par son NIF: 009-725-254-7 soit interdite de quitter le pays par les voies aérienne, maritime et terrestre.», lit-on dans la première partie de cette lettre.

En seconde partie, Me Gulmail Nicolas renouvelle sa considération au directeur de l’immigration.

Si, pour être créé, le SPNH a pris du temps pour trouver la bénédicfion du gouvernement en place, il faut croire que ce problème n’est pas prêt à être résolu. Pour rappel, lors de leur dernière sortie la semaine écoulée, des policiers se réclamant du «509 Fantom», structure faisant partie du SPNH, a semé la panique dans certaines rues de Port-au-Prince. En conséquence, l’un des membres fondateurs du syndicat Jean Pascal Alexandre a été arrêté et se trouve actuellement sous les verrous au Pénitencier National malgré les pressions de Yanick Joseph. Et maintenant, c’est le tour de la coordinatrice d’être poursuivie. Est-ce le début de la chute du SPNH?

Back to top button
Close
Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker